Techniques culturales

Lutte raisonnée:

 

     La vigne héberge naturellement de nombreux parasites: animaux, champignons, bactéries, virus. La protéger contre ces parasites a toujours été une nécessité depuis l'apparition du mildiou et de l'oïdium respectivement en 1878 et 1848. Elle a longtemps été réalisé de façon très empirique et avec plus ou moins de bonheur. Puis les agronomes ont commencé à élaborer des méthodes de protection de l'environnement avec l'amélioration de la protection du consommateur et de l'utilisateur. La recherche de l'efficacité optimale remet aujourd'hui en question les modalités d'application des traitements phytosanitaires et a amené les agriculteurs et viticulteurs à une démarche plus raisonnée.

 

    La lutte raisonnée s'oppose à la lutte systématique qui consiste en l'application aveugle d'une protection arrêtée selon un calendrier préétabli. Par raisonnée, il faut entendre pensée en fonction de la problématique technique. L'objectif du raisonnement conduira en fonction d'une analyse rationnelle du besoin d'intervention à choisir le bon produit et à l'appliquer au bon moment à la dose normale d'utilisation et au bon endroit.