Architecture et fonctionnement du moulin de maître Cornille avant son démantèlement au XIXeme siècle

        

 

Comme l'attestent les dessins ci-joints, la construction et l'utilisation d'un moulin à vent nécessitent une technologie évoluée et une pratique savante. Le meunier que l'on nommait "le marin des terres" devait avoir une connaissance profonde des vents, de la résistance des matériaux, de l'utilisation des voiles et de divers paramètres qui, à défaut d'être respectés, risquaient la casse des ailes et autres pièces mais aussi l'accident.

A noter que tout le "chapeau" et les ailes pivotent au gré du meunier en fonction du vent.